Comment créer sa Société Offshore à Hong-Kong, Dubaï, RAK, Singapour, Andorre, etc?

Le terme « société offshore » porte souvent à confusion. Beaucoup l’associent aux affaires de fraudes fiscales. La plupart du temps, les sociétés offshores ne sont pas appréciées. Cependant, elle offre une meilleure optimisation fiscale surtout dans des pays comme Hong-Kong et Dubaï. 

Que faire pour qu’une société offshore soit légale ?

Les sociétés de ce type sont régulièrement sujettes à des cas d’évasions fiscales. Toutefois, il est possible de mettre en place un système valide afin de réaliser ses activités en toute quiétude. Pour cela, appliquez ces règles :

Dans le meme genre : Portage salarial : les atouts et les défis expliqués

  • Déclarer tous les biens;
  • Mettre en place une stratégie offshore.

La déclaration de bien est une imposition légale pour tout entrepreneur offshore sur son territoire ou à l’étranger. Elle permet de rentrer en règle vis-à-vis des lois constitutionnelles propres à ce type de société. 

Par ailleurs, certaines juridictions favorisent l’ouverture de sociétés offshores. Elles proposent des avantages économiques intéressants. Cependant, elles ne sont pas en accord avec les organisations de défense contre l’évasion fiscale. 

A lire également : L’agence de marketing à Aix-en-Provence, le partenaire idéal pour vos projets digitaux !

Aussi, la meilleure stratégie offshore consiste à ne pas associer son propre compte bancaire à l’entreprise. Les dividendes ne reviennent donc pas à l’entrepreneur. Il paiera aussi l’ISF.

Comment réussir la création de son entreprise offshore ?

Les entreprises offshores sont considérées comme des paradis fiscaux. Elles sont sous le contrôle de citoyens étrangers et profitent de luxuriants avantages. Pour qu’elles soient rentables, il est conseillé d’appliquer ces conseils : 

  • Respecter les conditions de création d’une entreprise offshores
  • Opter pour une juridiction qui favorise la création de sociétés offshore (Hong-Kong, Andorre, etc.);
  • Choisir un pays avec une monnaie, une situation politique et économique stable;
  • Entrer en contact avec des experts de la création d’entreprises offshores ;
  • Apprécier après analyse le système bancaire du pays choisi.

Pour créer une entreprise offshore, il faut bénéficier d’un statut particulier et être en mesure de payer plus de 15% des impôts sur votre société. Pour créer votre société offshore à Hong-Kong, Dubaï, RAK, Singapour, Andorre, respectez les règles juridiques.